Nigéria : Boko Haram au centre d’un grand sommet à Abuja

Sommet sur la sécurité régionale à Abuja
Partagez!

Plusieurs chefs d’Etat africains se sont réunis le samedi 14 mai 2016 à Abuja au Nigéria, dans le cadre du deuxième sommet régional sur la sécurité. Il était question pour les participants de renforcer la coopération internationale dans la lutte contre le groupe terroriste islamiste Boko Haram, qui sème la terreur en Afrique.

Le président français, François Hollande, a également pris part à cette grande réunion afin de discuter des abus commis par l’armée nigériane et par la même occasion s’entretenir avec le président nigérian Muhammadu Buhari sur les relations commerciales entre le géant économique africain (le Nigéria) et les entreprises françaises.

A l’issu de ce sommet de la coopération internationale consacré à la sécurité dans la région notamment la lutte contre Boko Haram, plusieurs chefs d’Etats africains et des représentants d’autres pays y compris le français François Hollande, ont fait le déplacement d’Abuja.

Il y avait : Paul Biya (Cameroun), Faustin-Archange Touadéra (Centrafrique), Patrice Talon (Bénin), John Dramani Mahama (Ghana), Teodoro Obiang Nguema (Guinée équatoriale), Mahamadou Issoufou (Niger), Macky Sall (Sénégal), Idriss Déby Itno (Tchad), Faure Gnassingbé (Togo) et Ali Bongo Ondimba (Gabon). Le Royaume-Uni était représenté par son secrétaire d’État aux Affaires étrangères, les États-Unis par leur secrétaire d’État adjoint.

Les groupes islamistes Boko Haram qui multiplie des attentats meurtriers depuis 2009 dans le nord-est du Nigeria avec un bilan de plus 20.000 morts, d’après des données de la Banque mondiale, sévit également au Niger, au Cameroun et au Tchad.

La coopération régionale et internationale a mis en place une force multinationale mixte (FMM) de près de 8.500 hommes pour faire tomber cet empire terroriste qui s’est affaibli mais qui n’a pas pour autant disparu et continue ses attaques.

Le président Muhamadu Buhari dont les actions sont plébiscitées depuis son arrivée à la tête du Nigeria, doit encore relever le défi sur la question des forts soupçons d’abus des droits de l’homme qui pèsent sur l’armée nigériane repris dans un rapport accablant d’Amnesty International. Cet état de fait limite d’ailleurs l’implication des partenaires internationaux dans les affaires du Nigéria à l’exemple des formations militaires américaines et d’achat d’armes létales.

François Holland, seul chef d’Etat non africain présent à ce rendez-vous, a également parlé de la coopération militaire française pour la sécurité en Afrique et notamment au Nigéria.

Le gabonais Ali Bongo Ondimba a, pour sa part, proposé d’élargir la coopération qui existe en Afrique centrale en matière de lutte contre le terrorisme aux pays de l’Afrique de l’Ouest, notamment le Nigeria, régulièrement frappé par des attaques terroristes.

« Nous appelons de tous nos vœux la tenue d’un sommet CEEAC/CEDEAO sur la lutte contre le groupuscule criminel Boko Haram. Une telle rencontre permettrait de mieux bâtir des synergies dynamiques contre cet ennemi commun et contrer son mode opératoire asymétrique », a déclaré Ali Bongo Ondimba.

Rappelant que la pauvreté faisait le lit du terrorisme, le chef de l’Etat gabonais a plaidé en faveur de l’adoption, par tous les pays africains, des politiques de développement capables d’offrir de l’emploi aux jeunes du continent.

Tenu Abuja en une journée, ce sommet d’une grande importance a permis à la fois aux participants de faire le bilan des décisions qui avaient été prises à Paris en 2014 et, de jeter les bases d’un certain nombre d’actions pour les années à venir.

Comments

commentaires

Actualité africaine

SHARE TWEET PIN SHARE

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Nigéria : Boko Haram au centre d’un grand sommet à Abuja"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher