Nigeria : La CEDEAO juge illégale la détention de Sambo Dasuki

Goodluck Jonathan

Ads

Partagez!

La cour de justice de la communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) s’indigne de la détention de Sambo Dasuki. Ce dernier fut un ex-conseiller à la sécurité nationale du Nigeria.

La détention de l’ex-conseiller à la sécurité nationale du Nigeria, Samba Dasuki continue de défrayer la chronique au Nigeria. Il était sous la présidence de Goodluck Jonathan. Cette grande institution a jugé illégale sa détention.

Pour les experts de la CEDEAO, cette détention est « illégale et arbitraire ». On reproche au gouvernement nigérian des indemnités à hauteur de 47 000 dollars, environ 23,5 millions de francs CFA. Cet argent sera une sorte de remboursement.

On reproche à feu, Sambo Dasuki d’avoir détourné une importante somme qui tourne autour de vingt-cinq milliards ; ce sont des dollars de fonds publics. Il s’agit d’armement frauduleux. Il est le cerveau de ce grand scandale de fonds qui, renseigne-t-on, s’était destinés aux forces armées.

L’argent détourné aurait servi à financer la dernière campagne de l’ancien Président Goodluck Jonathan.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Nigeria : La CEDEAO juge illégale la détention de Sambo Dasuki"

Laisser un commentaire