Nigeria: Dix civils tués par Boko Haram

Ads

Partagez!

Deux attaques distinctes du groupe terroriste dans le nord-est du pays ont fait au moins dix morts.

Au moins 10 civils ont été tués dans deux attaques distinctes perpétrées cette semaine par le groupe terroriste Boko Haram, dans le nord-est du Nigeria. Quatre personnes ont été tuées dans le village de Kurmari, et six autres dans le camp de déplacés de Gwoza.

«Vers 11 ou 12 heures (locales), des hommes sont venus et ont tué six habitants du camp de déplacés de Gwoza. D’autres victimes ont été évacuées par la suite. Beaucoup de femmes ont été enlevées dans la brousse et jusqu’à présent, elles ne sont jamais rentrées chez elles», a déclaré un déplacé dudit camp à Africanews.

Cinq djihadistes ont été «neutralisés» par l’armée nigériane, qui a par ailleurs secouru sept villageois lundi 7 septembre, selon la même source. Près de dix ans d’insurrection djihadiste ont causé la mort de plus de 36.000 personnes et forcé plus de 2,6 millions de personnes à abandonner leurs foyers dans le nord-est du Nigeria.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Nigeria: Dix civils tués par Boko Haram"

Laisser un commentaire