Nigeria : Les investisseurs suspendent leurs fonds

Muhammadu Buhari et le budgetMuhammadu Buhari et le budget

Annonces

Partagez!

Quelques investisseurs comme Novare, Old Mutual, Johnson & Johnson et Pick ‘n Pay ne sont pas en démordre, et ils augmentent le nombre de leurs sièges. Pourtant, des autres comme Sun International, Tiger Brands et Truworths ont choisi de faire leurs affaires ailleurs.

Pour le Directeur de Broll Nigeria, « le marché d’investissement immobilier au Nigeria fait face à une combinaison unique de plusieurs choses : une récession (la première de ce genre en 25 ans), la dévaluation rapide de Naira, et un boom dans le développement commercial ».

Selon lui, ces facteurs engendrent la sur-fourniture d’immobilier choix, à un moment où la demande des locataires est tombée à un niveau le plus bas en plus d’une décennie. Broll est au premier plan de conseiller, de louer et de commercialiser pour une grande proportion des investisseurs et des promoteurs internationales.

« Nous travaillons avec nos clientes à proposer les solutions innovantes pour le bail. Nous faisons cela en offrant des concessions locataires, tandis que garantissant la viabilité financière à long terme de la ressource », a-t-il laissé entendre. Il a fait comprendre que « la situation présente peut paraitre comme insurmontable, mais ce qui se passe au Nigeria n’est qu’une crise de croissance pour une économie en voie de développement, comme on a vu en Amérique du Sud et en Europe de l’Est aussi ».

D’après lui, les investisseurs suspendent toujours leurs fonds du Nigeria, attendant que les difficultés finissent. En tout état de cause, les pays francophones gagnent aussi l’occasion d’être sous le feu des projecteurs. Il n’y a aucune de doute que ces pays se développent à un taux rapide depuis quelques années, mais dans ces jours, leur stabilité relative devient un attrait important pour les investisseurs dans la région de l’Afrique de l’Ouest.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Nigeria : Les investisseurs suspendent leurs fonds"

Laisser un commentaire