Nigeria : La Grande-Bretagne va rendre une sculpture royale

Annonces

Partagez!

L’Okukor, un coq royal en bronze pillé lors d’un raid britannique en 1897, sera bientôt restitué à ce pays d’Afrique de l’Ouest.

La Grande-Bretagne va rendre au Nigeria, une sculpture royale pillée lors d’un raid britannique en 1897 dans ce pays d’Afrique de l’Ouest. L’Okukor, un coq royal en bronze, a été offert au Jesus College en 1930 par un ancien officier de l’armée britannique.

La sculpture était à l’honneur dans la salle à manger dudit collège. Celle-ci fait partie des quelque 1.000 bronzes pillés après l’occupation de Benin City, au Nigeria actuel, par les troupes impériales en 1897.

Environ 900 de ces artefacts sont conservés dans des musées et des collections du monde entier, indique le British Museum. «Nous sommes une communauté honnête, et après une enquête approfondie sur la provenance du bronze du Bénin, notre travail est de chercher la meilleure façon d’avancer», a déclaré Sonita Alleyne, directeur du Jesus College.

Selon cette dernière, la décision de restituer cet héritage culturel a été prise après le travail «diligent et soigneux» du groupe de travail sur l’héritage de l’esclavage (LSWP) au Jesus College.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Laisser un commentaire