Nigeria : L’armée tue par erreur trois policiers sous couverture

Annonces

Partagez!

L’incident est survenu mardi dans l’Etat de Taraba, dans le nord-est du pays, lors du transport d’un prisonnier.

Mardi dernier, trois policiers nigérians et un civil ont été tués lors d’une attaque de l’armée. L’équipe de policiers transportait un suspect dans l’Etat de Taraba, dans le nord-est du pays, lorsque l’incident est survenu. Les troupes ont tiré sur les officiers sous couverture parce qu’ils les ont pris pour des ravisseurs, selon les militaires.

Une version loin de convaincre la police qui a partagé sur les réseaux sociaux, les noms et photos des officiers tués en service. La police veut également savoir où se trouve le suspect menotté, Alhaji Hamisu, qui est accusé d’être un kidnappeur notoire.

Il s’est échappé dans la fusillade et la police accuse les soldats de l’avoir libéré. C’est dans ce climat tendu que le président Muhammadu Buhari a convoqué un conseil de sécurité après la diffusion des tweets de la police.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Nigeria : L’armée tue par erreur trois policiers sous couverture"

Laisser un commentaire