Nigeria : Les mesures sécuritaires affectent les pays voisins

Muhammadu Buhari, le président du Nigeria

Annonces

Partagez!

Boko Haram fait toujours peur au Nigeria. Compte tenu de tout cela, les autorités sont obligées à fermer les portes de ses frontières.

La vague d’attentats en provenance de Boko Haram entrave dangereusement les pays voisins du Nigeria. Il s’agit du Cameroun, Niger et du Tchad. Ces trois pays sont financièrement affectés. Une situation qui est regrettable. La mesure tarde toujours à décanter. Mieux, elle bloque les échanges commerciaux entre ces différents pays. Sur les biens et services entrant au Tchad, 80% proviennent du Nigeria avec moins de 20% cfournis par le Cameroun.

Boko Haram est un mouvement insurrectionnel et terroriste d’idéologie salafiste djihadiste, originaire du nord-est du Nigeria et ayant pour objectif d’instaurer un califat et d’appliquer la charia. Formé en 2002 à Maiduguri par le prédicateur Mohamed Yusuf, le groupe est à l’origine une secte qui prône un islam radical et rigoriste, hostile à toute influence occidentale.

En 2009, Boko Haram lance une insurrection armée dans laquelle Mohamed Yusuf trouve la mort. En 2010, Abubakar Shekau prend la tête du mouvement qui devient un groupe armé et se rapproche des thèses djihadistes d’Al-Qaïda, puis de l’État islamique.

Qu’on le veuille ou non, ce mouvement heurte la conscience de plusieurs pays africains, le Nigeria en particulier. Les différents Etats cherchent toujours les voies et moyens pour neutraliser ce mouvement terroriste. Fondamentalement, les pays africains doivent coordonner leurs forces pour combattre ensemble ce mouvement terroriste.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote
Mapote, journaliste Congolais

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher