Nigeria : Les rebelles du delta du Niger refusent de dialoguer avec le gouvernement

Les rebelles du delta du Niger

Annonces

Partagez!

« Nous ne sommes engagés dans aucune négociation avec aucun comité. Si le gouvernement fédéral discute avec certains groupes, ils le font de leur propre initiative », ont annoncé les Vengeurs du delta du Niger sur leur compte Twitter, après avoir rejeté le 7 juin 2016, l’offre de négociations proposée par le gouvernement nigérian, deux jours plus tôt.

Les Vengeurs du delta du Niger (NDA), le groupe rebelle nigérian qui a attaqué plusieurs fois des installations pétrolières des filiales nigérianes de grands groupes pétroliers étrangers tels, Shell, ENI, Chevron, et de la compagnie d’État nigériane NNPC , ont, à travers les réseaux sociaux, rejeté la proposition de pourparlers du gouvernement en vue de limiter ou de bannir complètement ces opérations de destruction qui durent depuis le mois de février dernier.

Emmanuel Ibe Kachikwu, le secrétaire d’Etat pour les ressources pétrolières, avait annoncé lundi que dans le but de traquer les rebelles et de les amener à un éventuel dialogue, l’armée nigériane a déployé des navires armés et des avions de combat dans la région pétrolière du delta du Niger (sud), site des attaques, pour une semaine ou deux.

Les Vengeurs du delta du Niger ont assuré que leur combat visant à réclamer l’indépendance des régions du delta, restera pacifique malgré les destructions constatées et les dégâts qui y ont résulté.

Les autorités soupçonnent les rebelles de la NDA d’agir avec le soutien du dénommé « Tompolo », un ancien leader du Mouvement pour l’émancipation du Delta du Niger (MEND) connu dans les années 2000 pour ses nombreuses protestations.

Le secrétaire d’Etat estime à 1,6 million la chute de la production de brut de barils par jour à cause de la montée vertigineuse des attaques contre les installations pétrolières.

Cette chute réduit à 2,2 millions le budget prévu en 2016 et qui a déjà été amputé par la baisse mondiale des cours de brut. Situation qui bien évidemment fragilise l’économie du premier producteur de pétrole du continent africain et dont 70% de ses revenus sont liés à cette matière première.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Nigeria : Les rebelles du delta du Niger refusent de dialoguer avec le gouvernement"

Laisser un commentaire