Nigeria : Un policier arrêté pour avoir menacé l’armée de représailles

Annonces

Partagez!

Sunday Japhet a été arrêté pour après avoir posté des messages sur Facebook dans lesquels il menaçait de représailles l’armée pour avoir tué ses collègues.

Un policier a été arrêté au Nigeria pour avoir proférer des menaces contre l’armée. Sunday Japhet a posté des messages sur Facebook dans lesquels il menaçait de représailles l’armée pour avoir tué ses collègues, rapporte la BBC en ligne.

Trois policiers et un civil ont été tués la semaine dernière, lorsque des soldats ont ouvert le feu sur un bus utilisé par la police pour transporter un suspect. L’armée a déclaré que les soldats pensaient que des ravisseurs étaient dans le véhicule en question. «Ces types ne peuvent pas être tués en laissant leur famille souffrir comme ça», a écrit le policier sur Facebook.

Ce dernier a également posté d’autres messages dans lesquels il insultait le président, le vice-président et le chef de la police, selon la même source. Le commandant de la police de l’Etat de Bauchi, dans le nord du Nigeria, a déclaré que le policier fera «l’objet de mesures disciplinaires».

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Nigeria : Un policier arrêté pour avoir menacé l’armée de représailles"

Laisser un commentaire