Nouvel emprunt obligataire du Gabon: Confiance renouvelée des marchés financiers

Annonces

Partagez!

L’emprunt obligataire de 100 milliards de francs CFA lancé le 20 septembre dernier par le Gabon, a été sursouscrit à plus de 25 % par rapport aux précédentes attentes. Signe d’une confiance renouvelée des marchés financiers a l’économie gabonaise.

L’Etat gabonais a lancé le 20 septembre dernier sur le marché financier de la Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC) un nouvel emprunt obligataire. Le nouvel emprunt obligataire a été accordé avec une majoration de plus de 25 % par rapport aux attentes initiales. Au départ, 100 milliards de francs CFA étaient sollicités, mais le pays a collecté plus de 126,3 milliards de francs CFA. Un signe de la confiance accordée par les marchés financiers à l’économie gabonaise.

Selon le chef économiste d’une grande banque européenne, spécialiste des marchés émergents, « Le fait que cet emprunt obligataire ait été sursouscrit à plus de 25 % par rapport aux attentes initiales démontre la confiance des investisseurs dans l’économie gabonaise. C’est une donnée objective ».

Rappelons que cet emprunt obligataire a pour objectif de financer des projets dans plusieurs secteurs des Infrastructures, de la Santé, de l’Éducation, du Logement, et de l’Agriculture entre autres.

Attijari Securities Central Africa (ASCA) a été le chef de file de l’opération, tandis que la SCB Cameroun, Union Gabonaise de Banque, Crédit du Congo, Afriland First Bank, UBA Cameroun, BICIG et BGFIBourse composent le syndicat de placement. Rémunéré à hauteur de 6,25 % net par an, cet emprunt  a une maturité de 5 ans.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Laisser un commentaire