Une nouvelle salle pour la BVMAC à Libreville

Le Président Ali Bongo Ondimba et Le PCA de la BVMAC, Henri-Claude OyimaLe Président Ali Bongo Ondimba et Le PCA de la BVMAC, Henri-Claude Oyima

Annonces

Partagez!

Dans sa lancée vers le développement de ses activités, la Bourse des Valeurs Mobilières d’Afrique Centrale a inauguré sa nouvelle salle des marchés. C’était le 5 juillet 2016, en présence du Chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba.

«Je souhaite voir beaucoup plus d’entreprises gabonaises inscrites à cette bourse », a lancé Ali Bongo Ondimba. Pour le chef de l’Etat, c’est normal que soit soutenu ce qui peut se faire ici. « Surtout que c’est au profit des gabonais », a-t-il dit. « Il est bon que nous fassions des efforts en ce sens.»

Cette salle est le fruit d’un Partenariat Technique entre la BVMAC et la société StarTimes, signé le 1er juin 2015. La BVMAC envisage avec cette salle, d’offrir aux investisseurs toutes les opérations liées au marché. On peut citer la cotation, la transaction, la surveillance et le règlement/livraison.

«La bourse régionale a pour vocation de bien distribuer les capitaux auprès des entreprises, des États et des contreparties nationales ». ce sont les explications de Pascal Houangni Ambouroué. Il est le Directeur Général de la BVMAC. Selon lui, la bourse est contrainte de s’ajuster et de faire preuve de dynamisme et d’engagement dans le financement des économies de la sous-région

Rappelons que cette Bourse comprend une capitalisation de plus de 560 milliards de francs CFA.

Les activités de la BVMAC se font sous l’œil attentif de la COSUMAF. Conformément aux dispositions légales régissant le Marché Financier Régional.

La COSUMAF en sa qualité d’Autorité de tutelle, de régulation et de contrôle du marché, assume trois missions principales. Elle veille à la protection de l’épargne investie en valeurs mobilières et autres instruments financiers émis. C’est dans le cadre d’un appel public à l’épargne ; à l’information des investisseurs et au bon fonctionnement du Marché.

A ce titre la COSUMAF exerce sa tutelle sur es émetteurs faisant appel public à l’épargne et les opérations d’appel public à l’épargne. Elle le fait aussi sur les organismes de marché (la BVMAC) et d’autres.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Une nouvelle salle pour la BVMAC à Libreville"

Laisser un commentaire