OPEP: Après le Gabon, la Guinée Equatoriale

OPEP guinée équatoriale Gabriel manga obiang

Annonces

Partagez!

La Guinée Equatoriale souhaite à son tour rejoindre l’Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole (OPEP). C’est Gabriel Mbaga Obiang, ministre des Mines et hydrocarbures, qui a été mandaté pour porter le message à Vienne.

Il y a quelques mois, le Gabon avait lui aussi déjà pris la même décision. L’objectif vise à avoir un meilleur contrôle sur les cours du pétrole. L’OPEP avait ainsi pris la décision de réduire sa production afin de permettre une remontée du prix du baril début janvier.

Ainsi, le gouvernement de Guinée Equatoriale fait une demande d’entrer au sein du groupe restreint de l’OPEP. Si elle est acceptée, la Guinée Equatoriale deviendra le 14ème membre. Elle devrait ainsi par la suite procéder à une réduction de sa production de 12.000 barils/jour. La Guinée Equatoriale produit actuellement 558 000 barils par jour. Elle a mis en production plus de 114 champs pétrolier.

La Guinée équatoriale est le troisième plus grand producteur de pétrole et de gaz en Afrique subsaharienne. La chute des cours du pétrole ont engendré une grave crise au sein des pays exportateurs. De plus, une crise financière sans précédent touche actuellement les pays de la zone CEMAC.

En décembre dernier, lors d’une réunion extraordinaire des pays de cette zone économique, avec le Fond Monétaire International, une dévaluation a failli avoir lieu pour la zone monétaire CFA de l’Afrique Centrale.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Prosper
Prosper possède 15 ans d'expérience dans le journalisme. Il a précedemment travaillé pour le journal le Républicain et Le Scorpion Akéklé à Lomé. Devant la montée en force de la presse en ligne et la chute des presses traditionnelles, il décide de monter le site d'information en ligne AfricTelegraph en 2015 et s'installe au Gabon.

Be the first to comment on "OPEP: Après le Gabon, la Guinée Equatoriale"

Laisser un commentaire