Ouganda : Emprisonné pour avoir organisé son propre enlèvement

Annonces

Partagez!

Un homme ayant simulé son propre kidnapping sera jugé pour «enlèvement volontaire».

L’affaire alimente la chronique des faits divers en Ouganda depuis quelques jours. En effet, un résident de Kabalagala, dans la banlieue de Kampala, a appelé sa femme pour lui faire croire qu’il venait d’être pris en otage par des bandits. Selon la présumée victime, les ravisseurs exigeaient une rançon de 10 millions de shillings ougandais (2465 euros).

Au moment d’effectuer la transaction, l’épouse prend cependant le soin de contacter la police. Après avoir localisé les appels des ravisseurs, la police a transféré la moitié de la somme par téléphone. Des agents se sont mis en planque pour identifier la personne qui allait faire un retrait au kiosque Mobile money. Surprise, c’est le mari lui-même qui est venu percevoir l’argent.

D’après le colonel Fred Enanga, porte-parole de la police de Kampala, le quadragénaire aurait avoué les faits. «Vous savez que les femmes d’affaires ne libèrent pas facilement l’argent. Elles demandent toujours des justifications», aurait déclaré le suspect. En détention à la prison de Kabalagala, il attend son jugement pour «enlèvement volontaire avec l’intention de se procurer une rançon et une demande d’argent sous de faux prétextes».

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Ouganda : Emprisonné pour avoir organisé son propre enlèvement"

Laisser un commentaire