Ouganda: Evasion massive à la prison de Moroto

Ads

Partagez!

Plus de 200 prisonniers ont pris la fuite mercredi, emportant des armes arrachées aux gardiens. L’un d’entre eux a été tué et trois autres arrêtés.

Quelque 219 détenus se sont évadés mercredi soir de la prison de Moroto en Ouganda, au nord-est de la capitale Kampala, non loin de la frontière avec le Kenya. Les prisonniers se sont enfuis en emportant des armes arrachées aux gardiens, apprend-on. L’un d’entre eux a été tué pendant l’évasion, et trois autres ont été arrêtés.

Les autres sont toujours en fuite et les battues se poursuivent pour les retrouver. «Environ 215 prisonniers sont toujours en cavale. Le service ougandais des prisons, en coordination avec la police et l’armée et avec le soutien de nos moyens aériens, a été déployé pour appréhender les prisonniers», a déclaré à l’AFP Johnson Byabashaija, le directeur des prisons en Ouganda.

Le porte-parole des services pénitentiaires, Frank Baine, a déclaré que certains fugitifs ont abandonné leur tenue jaune de prisonnier en s’évadant et se déplacent à moitié nus dans le Mont Moroto pour éviter d’être repérés. Cette évasion de masse est la première de l’histoire de l’Ouganda et la troisième depuis le début de l’épidémie du coronavirus (Covid-19) en mars dernier dans le pays.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Ouganda: Evasion massive à la prison de Moroto"

Laisser un commentaire