Paris : Le Sénégalais Lamine Diack devant le juge Lundi

Lamine DiackLamine Diack

Annonces

Partagez!

Un Sénégalais sera encore entendu, lundi, à Paris (France). Il s’agit bien de l’ancien Président de l’Iaaf, Lamine Diack.

Le Sénégalais est convoqué chez le juge lundi prochain à Paris pour des faits qui remontent à 2015, à Paris. Il était accusé dans une affaire de dopage. Le 3 novembre 2015, Lamine Diack a été arrêté et inculpé pour corruption, dans l’affaire de dopage qui secoue le monde de l’athlétisme. Le dirigeant sénégalais est depuis plus d’un an interdit de quitter la France. Il vit le mal.

Sa famille ne sait plus quel chemin emprunter. Mieux, l’affaire a été commentée partout, au Sénégal. Car, l’homme est connu juste, à travers ses actes. Ce Sénégalais ne peut plus quitter Paris, à cause de cette inculpation. Au moins, il devra payer une caution de 325 millions de francs CFA, pour être en liberté.

Selon certaines indiscrétions, le Sénégalais est disposé à donner la moitié de cette somme. Certains de ses amis se chargeront de payer le reste du montant.

Lamine Diack a été plusieurs fois entendu. Que va-t-il se passer encore, lundi, devant les enquêteurs ? Il est difficile de donner une réponse exacte.

En tout cas, depuis le début de cette affaire, le Sénégalais est dans un mutisme total. Va-t-il faire de même, lundi, à la sortie de son interrogatoire ? Nul ne peut répondre.

Hormis le cas Lamine Diack, son fils, Massata Diack, est sous le coup d’un mandat d’arrêt. Il est au Sénégal depuis l’éclatement de l’affaire. Le pays refuse de donner une suite favorable à la demande d’extradition de la France.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Paris : Le Sénégalais Lamine Diack devant le juge Lundi"

Laisser un commentaire