Paul Kagamé à l’Elysé : « J’ai beaucoup discuté avec Macron »

Paul Kagame à l'ElyséePaul Kagame à l'Elysée

Ads

Partagez!

« Nous avons engagé une série de discussions sur les relations bilatérales et avons eu une conversation intéressante avec les dirigeants d’entreprises participant au sommet « Tech for Good » sur le développement de l’innovation et des entreprises en Afrique, en particulier autour de nos jeunes ». C’est ce qu’a déclaré le président du Rwanda, Paul Kagame au sortir de sa rencontre avec Emmanuel Macron, le président français.

Pour le président du Rwanda, il se dit satisfait des échanges qu’il a eus avec son homologue français. Au sujet de leurs entretiens, les deux hommes ont évoqué plusieurs domaines. « Ce partenariat présente un nouvel état d’esprit sur la façon dont nous devons aborder collectivement ces problèmes, et il est du devoir de chacun de s’assurer que les résultats de ce partenariat profitent à tous », a déclaré Paul Kagame.

Et d’ajouter : « Nous devons continuer à jouer notre rôle respectif en veillant à ce que cette relation soit bénéfique pour les deux pays et aller encore plus loin pour veiller à ce que les intérêts de l’Afrique dans son ensemble soient pris en compte ».

Paul Kagame a martelé que l’Afrique était disposée et prête à soutenir le rôle de la technologie et de la jeunesse dans le développement du continent et du monde en général.

« Le Rwanda a toujours été un membre de la francophonie, nous n’avons jamais cessé. Lorsqu’on nous demande de contribuer et compte tenu du contexte des temps nouveaux, nous sommes heureux de participer en présentant des dirigeants comme Madame Mushikiwabo, pour autant que cela ait le soutien des membres », tient-il à préciser.

LIRE AUSSI  Rwanda – France : Les enjeux de la visite de Paul Kagame à Paris

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote Gaye
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Be the first to comment on "Paul Kagamé à l’Elysé : « J’ai beaucoup discuté avec Macron »"

Laisser un commentaire