Peter Mireku : « Le jeu fait l’objet d’un récit négatif »

Peter MirekuPeter Mireku

Ads

Partagez!

Peter Mireku est commissaire de la Commission des jeux du Ghana. Il s’est prononcé sur le Gaming Africa.

« De nombreux leaders d’opinion pensent que le jeu fait l’objet d’un récit négatif et que des événements comme Gaming Africa. Ils constituent une vitrine idéale pour, non seulement présenter la technologie déployée par ce secteur. Mais aussi mettre en lumière l’importance attachée à la responsabilité sociale et aux initiatives d’atténuation des conséquences néfastes. Ces éléments se trouvent au cœur d’un secteur progressiste et durable » explique le commissaire de la commission des jeux du Ghana.

Il a fait comprendre qu’il est  impatient de participer à un événement de niveau professionnel. « Je connais parfaitement l’excellente réputation dont jouissent les organisateurs, Clarion Gaming, en particulier après le succès de l’ICE Totally Gaming, l’événement qui s’est tenu à Londres en 2017 et a attiré près de 30 000 visiteurs issus de 151 pays » a-t-il déclaré.

« Gaming Africa ne joue pas (encore) dans la même catégorie, mais je sais qu’une attention extrême sera également portée aux détails et au professionnalisme. Tout cela va être très bon pour l’Afrique » poursuit-il.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote Gaye
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Be the first to comment on "Peter Mireku : « Le jeu fait l’objet d’un récit négatif »"

Laisser un commentaire