Plus de 110,6 millions de dollars du FMI pour booster l’économie de la Centrafrique

FMI

Ads

Partagez!

Le Fonds Monétaire International (FMI) mettra bientôt à la disposition de la République Centrafricaine (RCA) un prêt de 115 millions de dollars, environ 83,55 millions de droit de tirages spéciaux, afin de relever l’économie de ce pays affaiblie par trois années de conflits sociopolitiques. L’annonce a été faite le 28 mai 2016 par Samir Jaja, le représentant du FMI, dans un communiqué parvenu à la rédaction d’Africtelegraph.com

Le FMI prévoit reverser près de 110,6 millions de dollars pour booster le processus de développement de la Centrafrique à travers l’épuration progressive de la dette intérieure dont les salaires, les pensions et les autres dépenses qui sont prioritaires. Cela, afin de pallier en partie aux difficultés économiques et sécuritaires de ce pays. La transaction se fera dans le cadre du dispositif du Fonds destiné à soutenir les pays victimes de crises prolongées de leur balance des paiements, appelé la Facilité Elargie de Crédit (FEC).

« Nous estimons les besoins en termes de financement de la balance de paiement de la Centrafrique à environ 200 à 250 millions de dollars. Une partie sera couverte par l’appui des bailleurs de fonds et le FMI entend donner un montant d’environ 65 milliards FCFA (110,6 millions de dollars) sur trois ans », a déclaré Samir Jaja, le représentant du FMI.

Le bailleur international a dès lors invité le nouveau gouvernement à restaurer une discipline budgétaire et des réformes permettant de mieux collecter les recettes fiscales et maîtriser la masse salariale afin d’espérer augmenter les dépenses sociales et les investissements publics. Le versement de la première tranche d’un peu plus de 20 milliards FCFA est prévu pour le mois de juillet.

Ces mesures permettront également de faire reculer l’inflation et de ramener à 3 %, le taux de convergence de la CEMAC mais aussi, de réduire la dette publique à environ 25 % du PIB en 2021, contre 48,5 % en 2015. Le déficit du compte courant de la balance des paiements par ailleurs restera relativement élevé, environ 9 % en moyenne du PIB sur le moyen terme à cause de nombreux chantiers de reconstruction à engager dans le pays.

Selon les prévisions, le taux de croissance économique devrait atteindre 5,2 % en 2016 pour une moyenne annuelle de 5,7 % entre 2016 et 2021.

L’institution, à travers son chef de mission, Samir Jaja, confirme que la situation sécuritaire continue de la RCA va en s’améliorant et que l’intégration des anciens combattants au sein de la communauté ne ferait que rendre les perspectives économiques à moyen terme encore plus favorables.

Rappelons que le pays a connu trois années d’extrême violence après le renversement du président François Bozizé, en mars 2013 par la rébellion Séléka venue du nord du pays qui est présenté aujourd’hui comme un des pays les plus pauvres de la planète.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Plus de 110,6 millions de dollars du FMI pour booster l’économie de la Centrafrique"

Laisser un commentaire