Poste Bank Gabon: Mabicka contre attaque

Mabicka

Ads

Partagez!

Le feuilleton de la faillite de la Poste Bank n’en finit plus. Annoncé il y a plusieurs mois, l’ancien PDG du groupe La Poste Gabon, vient de sortir son livre. Viré des commandes la Poste Bank pour mauvaise gestion, une enquête a été ouverte. Mais Alfred Mabicka ne compte pas rester les bras croisés. Il vient de publier un livre, dans lequel il accuse l’état gabonais .  10 milliards de subventions n’ont pas été versées.

Le gouvernement gabonais serait donc responsable de la faillite de la Poste Bank. C’est en tout cas, ce qu’essaie de démontrer Alfred Mabicka dans son livre. Afin d’étayer sa thèse, l’ancien P.D.G du groupe n’a pas hésité à annexer des documents administratifs, notamment des demandes de mise à disposition de subventions. Cette opération de communication  lui évitera-t-elle la prison?

A cela, Mabicka rajoute, que si la Poste s’est retrouvée dans cette situation, c’est parce que l’Etat n’a pas non plus financé ses contrats. En effet, Mabicka père a chargé la société chinoise, spécialisée dans les réseaux de télécommunications, du déploiement de toute l’informatique du groupe.

Bien que Mabicka ait avoué que Internet Gabon soit arrivé en première position dans son appel d’offre, pourquoi a-t-il choisi alors de travailler avec ZTE qui était plus chère, et placée en deuxième position?

ZTE, la société de Mabicka fils!

Ce que Mabicka oublie de mentionner, c’est que son fils Yoan Mabicka, travaillait avec cette société chinoise… qui a touché un gros pactole pour ce contrat de plusieurs milliards de francs CFA… nous vous laissons faire les relations… traffic d’influences, corruption etc… pour un réseau qui aujourd’hui ne fonctionne plus du tout.

Revenons à nos moutons! Comment fait-on pour endetter une entreprise avec un trou de près de 100 milliards de francs CFA, par le non versement de dix milliards de francs CFA? Où sont passées les 90 milliards de francs CFA de différence? L’exercice que tente Mabicka, pour justifier les déboires de son entreprise est difficile. Surtout lorsqu’on sait que c’est Mabicka qui était derrière BR SARL!

L’autre question que l’on est en droit de se poser, est de savoir, pourquoi l’Etat gabonais n’a pas versé ces 10 milliards de subvention? Savait-on que quelque chose ne tournait pas rond au sein de cette entreprise?

Si tel était le cas, le gouvernement gabonais aurait du se saisir bien plus tôt de cette affaire, et démettre Mabicka de ses fonctions, avant que l’irréparable ne soit fait!

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Prosper Akouegnon
Prosper possède 15 ans d'expérience dans le journalisme. Il a précedemment travaillé pour le journal le Républicain et Le Scorpion Akéklé à Lomé. Devant la montée en force de la presse en ligne et la chute des presses traditionnelles, il décide de monter le site d'information en ligne AfricTelegraph en 2015 et s'installe au Gabon.

Laisser un commentaire