Ali Bongo Ondimba ému par la tuerie d’Orlando aux Etats-Unis

tuerie d'Orlando

Annonces

Partagez!

Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba a exprimé son indignation et son soutien à la suite de la mort de 50 personnes et 53 blessées lors de la fusillade survenue dans la nuit du 11 au 12 juin dernier, dans une boîte de nuit gay à Orlando, à Floride, aux Etats-Unis.

A travers son compte tweeter, le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba a condamné l’attaque qui a visé la communauté Gay- Lesbian- Trans (GLT), survenue dimanche dernier à Orlando, aux USA. Cet acte barbare qui a entrainé une cinquantaine de morts et de nombreux blessés, a été qualifié de « pire attaque terroriste de l’histoire des Etats-Unis depuis le 11 septembre 2001 », par les autorités américaines.

« Je condamne fermement le drame survenu ce jour à Orlando. Nos pensées vont vers les victimes et leurs familles », a-t-on pu lire sur le compte tweeter du président Ali Bongo Ondimba.

L’auteur de cette tuerie, Omar Mateen, qui est également décédé, se trouve être un Américain d’origine afghane, ayant effectué deux fois, le petit pèlerinage de la Mecque en Arabie saoudite, d’après les autorités du royaume.

« Il a effectué la omra (petit pèlerinage) en mars 2011 pour dix jours et en mars 2012 durant huit jours », a indiqué Le porte-parole saoudien sans plus de précisions.

Le chef du FBI, James Comey qui s’exprimé dans la foulée, a expliqué sa conviction quant au fait qu’Omar Seddique Mateen, âgé de 29 ans, né à New York et avait été radicalisé par l’intermédiaire d’internet.

Revendiqué par le groupe Etat islamique (EI) via sa radio, ce massacre, condamné par tout le monde, a relancé le débat sur l’encadrement des armes à feu aux Etats-Unis, qui était jusque là impossible compte tenu des positions irréconciliables du Parti démocrate et du Parti républicain. A en croire plusieurs annonces faites le 15 juin en fin de matinée, on tend vers le début de l’encadrement de ces armes.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Ali Bongo Ondimba ému par la tuerie d’Orlando aux Etats-Unis"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher