Présidentielle au Cameroun: Akere Muna, priorité à la lutte contre la corruption

Annonces

Partagez!

Le candidat de l’Alliance des forces progressiste et développement ( AFPD) à la présidentielle avec son slogan « c’est maintenant » entend restaurer l’équité sociale et la prospérités du pays s’il est élu le 7 octobre prochain.

Me Akere Muna appelle le peuple camerounais au changement immédiatement. A travers son slogan « Now » ou « C’est maintenant », il affirme que c’est lui qui incarne le changement. S’il est élu le 7 octobre prochain, le candidat de l’Alliance des forces progressifs et de développement va faire du Cameroun une Nation unie aux territoires autonomes.

Il promet une société fondée sur de solides valeurs morales sociales et culturelles. Pour y parvenir, l’ancien bâtonnier du Cameroun va faire de la lutte contre la corruption sa principale priorité. Avec Akere Muna comme président de la République, la corruption finira.

Akere Muna promet de mettre en place une politique énergétique qui consiste à produire de l’énergie à usage domestique. Il va mettre en place une nouvelle politique d’urbanisation qui fixe le cadre du développement des villes. Il va encourager la recherche scientifique et l’innovation dans les secteurs comme l’agriculture, l’agro-industrie, mais aussi l’économie numérique, l’intelligence artificielle et l’énergie alternative.

Tout ceci serait en synergie avec les offices nationales de la propriété intellectuelle qu’il va créer. De même, l’ancien bâtonnier promet de mettre sur pied des brigades de travaux d’intérêt général. Il va créer des zones vertes tempons à travers une politique de reboisement.

En plus de promouvoir la culture, le sport et le tourisme, le candidat Akere Muna envisage de créer des conservatoires régionaux de musique dans les dix régions du pays. Il promet de créer un cimetière national pour les héros de la Nation. Il va valoriser les sites et monument du Cameroun. De même, Akere Muna va construire plus les infrastructures sportives multi sectorielle.

Il promet d’améliorer le cadre de vie des Camerounais en facilitant l’accès au logement. A cet effet, il prévoit  de mettre en place une banque nationale de l’habitat ( BNH). S’agissant de l’éducation, Akere Muna permet à toutes les couches sociales d’en avoir accès.

Il va offrir à la jeunesse une formation de base solide. Avec lui au pouvoir, le droit à la santé sera effectif pour tous. Par ailleurs, Akere Muna entend développer une politique de santé alternative en institutionnalisant la médecine traditionnelle. En ce qui concerne l’emploi, Akere Muna va assurer l’accroissement et la diversification de l’offre à l’éducation technique et professionnelle.

Mais son cheval de bataille est d’abord la lutte contre la corruption. Rappelons qu’Akere Muna est la première personnalité à avoir entamé la lutte contre la corruption au Cameroun. C’est grâce à lui que Transparency international s’est implantée au Cameroun. Dans le domaine de la lutte contre la corruption, il a d’ailleurs une longue expérience pour avoir occupé de haute fonction au sein d’organisme combattant ce fléau.

LIRE AUSSI  Cameroun : Elecam retient 11 candidatures à l’élection présidentielle

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Be the first to comment on "Présidentielle au Cameroun: Akere Muna, priorité à la lutte contre la corruption"

Laisser un commentaire