Québec : La marche anti-G7 sous haute surveillance policière

Manifestation anti G7 à QuebecManifestation anti G7 à Quebec

Annonces

Partagez!

Organisée par 45 groupes communautaires, dont le Regroupement en éducation populaire et action communautaire de Québec et Chaudière-Appalaches, la marche anti-G7 s’est tenue jeudi soir sous haute surveillance policière. L’escouade antiémeute a accompagné pas à pas les manifestants.

Sans préciser le nombre d’agents sur place, le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) a indiqué que son corps policier est constitué de 1000 personnes.

Dans les rues de Québec, ils étaient entre 400 et 500 personnes qui ont manifesté pour protester contre la tenue du Sommet du G7 qui se déroule à La Malbaie dans Charlevoix.  Munis de pancartes et de porte-voix, les manifestants de tous âges disent dénoncer notamment le caractère antidémocratique et le manque de transparence du sommet, de même que les sommes qui y sont investies.

Ils ont scandé de nombreux slogans : « Le G7 ne nous représente pas », « Les groupes communautaires contre le G7 ».

Pour Alice-Anne Simard, co-organisatrice de la manifestation, les groupes communautaires sont contre cette rencontre. Ils croient que ces sommes exorbitantes, 600 millions, qui ont été investies auraient dû être investies ailleurs, notamment dans les services publics, les programmes sociaux, et les impacts auraient été bien meilleurs.

LIRE AUSSI  France : Emmanuel Macron en sauveur de la Libye

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

William Tambwe
William Tambwe, chroniqueur et éditorialiste pour Africtelegraph.

Be the first to comment on "Québec : La marche anti-G7 sous haute surveillance policière"

Laisser un commentaire