RDC : 30 ans de prison pour l’ancien chef de guerre Bosco Ntaganda

Annonces

Partagez!

L’ex-chef de guerre congolais a été condamné jeudi pour crimes de guerre et contre l’humanité par la Cour pénale internationale.

L’ancien chef de guerre congolais Bosco Ntaganda a été condamné ce jeudi à 30 ans de prison pour crimes de guerre et contre l’humanité par la Cour pénale internationale (CPI). Il écope de la peine la plus lourde jamais rendue par la CPI. Agé de 45 ans, Bosco Ntaganda a été reconnu coupable de 13 crimes de guerre et de cinq crimes contre l’humanité. Des crimes pour lesquels il a plaidé non coupable en 2015.

Il était jugé pour des exactions commises en 2002 et 2003 en Ituri, dans le nord-est de la République démocratique du Congo (RDC). Selon des ONG, plus de 60.000 personnes ont perdu la vie dans cette partie de la RDC dans ce conflit.

Surnommé «Terminator», Bosco Ntaganda a été général de l’armée congolaise (2007-2012), avant de fonder sa milice qui sera battue en 2013. Contraint de fuir, il se réfugie au Rwanda, d’où il demandera son transfert pour la CPI. Il est l’un des cinq chefs de guerre congolais à avoir été traduits devant la juridiction de la Haye.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "RDC : 30 ans de prison pour l’ancien chef de guerre Bosco Ntaganda"

Laisser un commentaire