RDC : Afriland First Bank rachète la First international Bank

Afriland First BankAfriland First Bank

Ads

Partagez!

Le groupe bancaire camerounais est désormais propriétaire depuis le 11 juillet 2017 de ce qui était considéré jusque là comme la plus grande institution bancaire en République démocratique du Congo.

La First international Bank (Fibank) avait prêté beaucoup d’argent à l’État congolais. Les administrations et entreprises publiques lui devaient au total 21 milliards de Fcfa. Mais aucun prêt n’a été remboursé. Par conséquent, la banque asphyxiée, avait urgemment besoin d’une recapitalisation de 23 milliards de Fcfa.

Le Rachat de l’actif et du passif de la Fibank par Afriland First Banque constitue donc une bouffée d’oxygène pour cette entreprise qui penchait déjà vers la banqueroute. En effet, c’est en juin dernier que la banque centrale du Congo a procédé à la dissolution de la Fibank.

L’entreprise du camerounais Paul Fokam Kammogne est intervenue à temps en rachetant les actifs et passifs de cette banque congolaise. Seulement, les transactions financières de cette acquisition n’ont pas encore été rendues publiques. Elles pourront être publiées ultérieurement comme l’ont indiqué les responsables d’Afriland First Bank.

En rappel, la RDC est le deuxième pays africain après le Cameroun où Afriland First Bank dispose du plus grand nombre d’agences ( 14 agences). En Afrique, cette banque a des filiales en RDC, en Guinée équatoriale, en Guinée Conakry, au Liberia, au Sud-Soudan, à São Tomé-et-Príncipe, au Bénin et en Zambie.

Avec des dépôts estimés à 460 milliards de francs CFA en 2016, Afriland First Bank avec ses filiales à travers le monde, revendique pour la même période considérée, une base d’actifs combinée évaluée à 1 200 milliards de francs CFA.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Destin Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Laisser un commentaire