RDC : arrestation d’un dirigeant de la formation historique de l’opposition

Etienne Tshisekedi, président de la formation historique

Annonces

Partagez!

Le secrétaire général adjoint de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), formation historique de l’opposition en République démocratique du Congo (RDC), Bruno Tshibala, a été interpellé dimanche à l’aéroport international de Ndjili. Son passeport confisqué, il a été emmené vers une destination inconnue alors qu’il était en partance pour Bruxelles.

De source proche de la magistrature, il nous revient que son nom figure sur une liste d’une dizaine de dirigeants du « Rassemblement » transmise par le procureur général de la République aux services des frontières avec ordre d’arrêter ces personnes dans le cas où elles viendraient à quitter le territoire. Porte-parole du « Rassemblement » d’opposants au président Joseph Kabila constitué en juin autour de la figure du fondateur de l’UDPS, Etienne Tshisekedi, il aurait accusé, apprend-t-on, les forces de l’ordre d’avoir ouvert le feu sur les manifestants dès le début de la marche et avait qualifié le gouvernement de « pouvoir sanguinaire ».

En vue d’exiger la tenue de la présidentielle dans les temps et le départ du président Joseph Kabila Kabange de son poste le 20 décembre, Kinshasa a été le théâtre des violences les 19 et 20 septembre, ayant coûté la vie à 53 personnes au moins (49 civils et quatre policiers), selon l’ONU. Les troubles avaient commencé à l’occasion d’une manifestation du « Rassemblement » à trois mois de la fin du mandat de M. Kabila (au pouvoir depuis 2001). La responsabilité de ces violences est partagée l’opposition et le pouvoir. Ce dernier accuse le « Rassemblement » d’avoir tenté une insurrection.

Les négociations politiques pour tenter de trouver une sortie passant par l’organisation d’une élection présidentielle crédible piétinent depuis plusieurs semaines.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "RDC : arrestation d’un dirigeant de la formation historique de l’opposition"

Laisser un commentaire