RDC : Deux journalistes licenciés pour non-respect de la « ligne éditoriale »

Ads

Partagez!

Ils sont partis couvrir la conférence de presse d’Eddie Kapend qui menaçait les institutions. On va les licencier parce qu’ils n’ont pas respecté la ligne éditoriale. C’est en ces termes que s’est exprimé le directeur-général adjoint de la RTNC, Freddy Mulumba.

Pour lui, la ligne éditoriale est très claire: défendre les institutions et le Congo. Une journaliste et un caméraman de la RTNC avaient couvert le 22 août la conférence de presse d’Elie Kapend Kanyimbu. Le président du Front de libération nationale du Congo (FNLC) avait tenu des propos interprétés par certains médias comme un « ultimatum » envers le président Joseph Kabila.

Le reportage n’avait pas été diffusé à l’antenne. Mais les deux journalistes ont été entendus sur procès-verbal. Ils avaient réalisé le reportage avec un monteur, qui travaillait pour la RTNC sans contrat, a ajouté M. Mulumba.  Mais l’organisation non gouvernementale JED dit redouter que « ces révocations des journalistes ne soient le prélude à la confiscation et au renforcement de la censure sur les médias publics » à l’approche des élections du 23 décembre.

La RDC occupe la 154e place sur 180 dans le classement de la liberté de la presse établi par RSF en 2018.

LIRE AUSSI  Liberté de la Presse : Souffrance des Journalistes Africains !

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

William Tambwe
William Tambwe, chroniqueur et éditorialiste pour Africtelegraph.

Be the first to comment on "RDC : Deux journalistes licenciés pour non-respect de la « ligne éditoriale »"

Laisser un commentaire