RDC : Huit chansons de Koffi Olomidé interdites de diffusion

Ads

Partagez!

Ces œuvres musicales n’ont pas obtenu «une autorisation préalable et écrite», d’où la décision de la Commission de censure qui a auditionné l’artiste mercredi.

La star de la musique congolaise, Koffi Olomidé, a comparu à Kinshasa ce mercredi 25 septembre devant la Commission nationale de censure des chansons et des spectacles, dans les locaux du ministère de la justice. «En principe, il devrait déposer les supports de ses chansons incriminées pour validation, ce qu’il n’a pas fait. Il fallait un mandat d’amener pour le contraindre de répondre aux faits qui lui sont reprochés», a déclaré Didier Kelekelo, directeur de ladite commission, à l’issue de l’entretien avec le chanteur.

Huit chansons de Koffi Olomidé sont ainsi interdites de «diffusion» et de «présentation au public», d’après une lettre de la commission de censure adressée le 13 septembre aux chaînes de télévision et aux stations de radio. Cette commission reproche à l’artiste de ne pas avoir répondu à ses «invitations».

Selon le texte, «cette attitude démontre un manque de considération et de civisme de la part de l’artiste, qui paraît être récidiviste dans ce genre de comportement». Instituée par une loi de 1996, la commission vise à éviter les incitations à «la haine raciale ou tribale» ou les atteintes aux bonnes mœurs en République démocratique du Congo (RDC). Aussi, tous les artistes sont-ils assujettis à «une autorisation préalable et écrite» avant la diffusion de leurs œuvres.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "RDC : Huit chansons de Koffi Olomidé interdites de diffusion"

Laisser un commentaire