RDC : Jean-Pierre Bemba attaque la Cour pénale internationale

Bemba Gombo

Annonces

Partagez!

C’est au tour de Jean-Pierre Bemba d’attaquer la Cour pénale internationale après dix ans de sa vie dans les geôles de cette juridiction.

Jean-Pierre Bemba attaque la CPI sur deux fronts. D’abord, celui de l’erreur judiciaire. Après dix ans passés en prison dans le cadre la procédure engagée contre lui pour crimes contre l’humanité commis en Centrafrique, il a été acquitté en 2018. S’estimant avoir été lésé, l’opposant politique congolais réclame 26 millions d’euros à la CPI.

Ensuite, lors de son arrestation, la CPI a ordonné la saisie des biens de Bemba dans plusieurs pays, dont six avions de sa compagnie aérienne en RDC. Le plaignant accuse la Cour d’avoir laissé ses biens à l’abandon, entraînant leur détérioration. De ce fait, il réclame à la Cour de lui verser 42 millions d’euros en dédommagement.

L’affaire a été plaidée le 9 mai 2019. Le procureur de la CPI s’est défendu, estimant que les biens de Jean-Pierre Bemba étaient déjà en mauvais état avant leur saisie. Les juges rendront leur verdict dans quelques semaines.

LIRE AUSSI RDC – CPI : Jean-Pierre Bemba, le combat

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Abdoulaye TRAORE
Correspondant Africtelegraph au Burkina, Journaliste, Rédacteur en chef à Burkina24. Formateur MOJO certifié DW Akademie Formateur en webjournalisme Juriste, scénariste, nouvelliste.

Be the first to comment on "RDC : Jean-Pierre Bemba attaque la Cour pénale internationale"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*