RDC : Kabila contre le retour du corps de Tshisekedi ?

Etienne Tshisekedi

Annonces

Partagez!

Dimanche, 30 juillet 2017 – C’est ce que laisse entendre l’épouse de l’opposant historique qui tient le chef de l’État congolais pour responsable de ce blocage.

Six mois après la décès d’Étienne Tshisekedi, toujours pas d’obsèques de ce octogénaire encore moins le rapatriement de sa dépouille en République Démocratique du Congo (RDC). Son corps se trouve toujours dans une morgue à Bruxelles en Belgique en attente d’un rapatriement au pays. Car, la coutume en Afrique et chez les bantous en particulier voudrait qu’un homme de cet âge considéré comme un sage, un patrimoine, meurt et soit enterré chez lui.

Donc pas question d’enterrer Etienne Tshisekedi hors de la terre de ses ancêtres. Sa femme, accuse de ce fait le président Kabila d’être responsable du blocage du corps de son mari. Sur un plateau de TV5 Monde, elle a sollicité tous les chefs d’État et premières dames qui ont connu son mari pour qu’ils interviennent et facilitent le rapatriement de la dépouille de son mari en RDC.

Elle fait savoir que le gouvernement avait proposé d’associer la famille de l’opposant et sa formation politique (UDPS) pour faciliter le retour de ses restes et organiser les obsèques.

Mais lorsque le moment est venu pour que le gouvernement signe, le vice-premier ministre en charge de l’intérieur n’a pas fait montre de sa disponibilité. La femme de l’opposant fait savoir qu’il n’a pas jusque là donné suite à leur requête, ni même honoré son accord. C’est pourquoi jusqu’aujourd’hui, ça traîne. Le retour des restes d’Étienne Tshisekedi reste dans l’incertitude.

D’aucuns parlent des enjeux politiques de ces obsèques surtout que le président Joseph Kabila est sous le coup de pression dû aux tensions sociale, économique et politique dans le pays. A cela, s’ajoutent une situation sécuritaire bien dégradée.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*