RDC : Kabila maintient le suspense autour de sa succession

KabilaKabila

Annonces

Partagez!

A quelques heures de la clôture des dépôts des candidatures, le chef de l’Etat ne s’est toujours pas prononcé sur sa candidature ou non à ce scrutin.

L’église catholique et l’Union Africaine dénoncent le silence de l’homme fort du pays. La date butoir de dépôts des candidatures à la présidentielle en RDC est le mercredi 8 août, c’est-à-dire aujourd’hui. Ainsi, les congolais sont suspendus aux lèvres du président Joseph Kabila.

Ils se demandent si Joseph Kabila va annoncer sa candidature malgré le fait que la constitution le lui interdit, ou alors va-t-il dévoilé enfin le nom de son dauphin ? Toutefois, le silence du chef de l’Etat a poussé l’Union Africaine et l’église catholique de la RDC à se prononcer.

Le président de UA, Moussa Faki Mahamat, a demandé il y a quelques jours aux autorités de Kinshasa de tout mettre en œuvre pour organiser un scrutin paisible et transparent.

Ceci permettrait, selon lui, de garantir le respect scrupuleux des droits et libertés du peuple congolais. De son côté, l’église catholique a invité les autorités congolaises à permettre à Moïse Katumbi d’entrer en RDC.

Rappelons que ce dernier est bloqué depuis bientôt une semaine au niveau de la frontière entre la Zambie et la RDC. Car son avion n’a pas été autorisé à atterrir à Lubumbashi.

Néanmoins, le président Joseph Kabila doit clarifier sa position aujourd’hui. Car il a réuni hier, mardi, de nombreux proches collaborateurs, membres du Front Commun pour le Congo (Fcc) dans sa ferme à Kingakati. Beaucoup d’observateurs laissent présager, sauf surprise, l’annonce du dauphin du président au terme de cette concertation.

LIRE AUSSI  RDC : Joseph Kabila, candidat à sa propre succession ?

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. RDC : Kabila désigne un dauphin

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher