RDC : Nouveau massacre au Nord-Kivu

Les outils utilisés pour le massacre

Annonces

Partagez!

Les autorités du Nord-Kivu et les représentants de l’ONU ont signalé le massacre d’au moins seize civils dans la nuit de mardi à mercredi lors d’une attaque dans un village de la région de Beni (Nord-Kivu), à l’est de la République Démocratique du Congo (RDC), théâtre de massacres récurrents.

Un massacre de seize ou dix-sept villageois commis par des rebelles ougandais des Forces Démocratiques Alliées (ADF) est survenu dans la nuit du 3 au 4 avril 2016 dans un village de la région de Beni au Nord-Kivu, à l’est de la République Démocratique du Congo (RDC), a expliqué l’administrateur du territoire de Beni, Bernard Amisi Kalonda. L’information a été également confirmée par la représentation de l’ONU sur place.

Les autorités locales qui ont été en partie témoins ont raconté que les faits se sont déroulés vers 20h00 (heure locale), qu’ils ont entendu des tirs et des personnes qui criaient. « Les seize corps sont devant moi, tués à la machette ou à la hache », a confirmé Bernard Amisi Kalonda.

Le Nord-Kivu est connu comme un territoire en proie à des violences récurrentes, dont la dernière attaque rebelle date du 29 novembre. Celle-ci avait, selon l’ONU, fait 24 morts parmi lesquels, un Casque bleu tombé à la lisière du territoire de Beni et de l’Ituri.

Beni et de l’Ituri constituent une région dans laquelle les rebelles ougandais de l’ADF sont régulièrement accusés d’être responsables de nombreux massacres et attaques contre des civils. A en croire l’ONU, ces attaques ont coûté la vie à plus de 500 civils depuis 2014. Un bilan catastrophique.

La région connaît depuis plus de vingt ans des conflits armés occasionnés par des différends ethniques et fonciers, la concurrence pour le contrôle des ressources minières et des actions de rivalités entre les puissances régionales.

Située à proximité du Parc national des Virunga, sur le plateau du mont Ruwenzori (5119 m d’altitude), en bordure de la forêt de l’Ituri, Beni est une ville du nord-est de la République démocratique du Congo. Elle se trouve à 70 km de Kasindi, une cité qui fait frontière avec l’Ouganda.

Beni accueille un important marché local, et possède un aéroport. Elle a permis au gouvernement central de Kinshasa de reprendre le contrôle militaire et administratif de l’est du pays pendant la guerre d’agression menée par les pays voisins qui souhaitaient la balkanisation de la République démocratique du Congo afin de contrôler les republiquettes qui en seraient issues, surtout dans sa partie orientale très convoitée pour ses minerais et son sol productif.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "RDC : Nouveau massacre au Nord-Kivu"

Laisser un commentaire