RDC : Des opposants interpellés

manifestation des opposants à Kinshasa

Ads

Partagez!

Des opposants ont battu le macadam, samedi, devant le siège de l’Union Africaine (UA). Ils dénoncent la prolongation du mandat du président Joseph Kabila.

En République démocratique du Congo (RDC), la tension est toujours vive. Plusieurs opposants continuent de critiquer la prolongation du mandat du président Kabila. Ils ont tenu, à lancer leur cri de détresse, samedi, devant le siège de l’UA.

C’était à l’appel du mouvement citoyen « Filimbi » sifflet en swahili, devant le siège de l’Union africaine à Kinshasa. « Nous sommes venus rappeler à l’Union africaine qu’elle porte une lourde responsabilité dans le coup d’État constitutionnel décidé par le dialogue avec leur accord. Le 19 décembre sera la date de la fin du mandat de Kabila », exprime un manifestant en colère.

Ne supportant pas cette manifestation, les hommes de Joseph Kabila ont procédé à des arrestations. Ce que le porte-parole de la police a confirmé.

Pour le régime de Kabila, pas question de laisser le désordre dans le pays. Force doit rester à la loi, indique l’entourage du président Kabila.

En somme, douze militants de l’opposition ont été interpellés à Kinshasa, hier. Ces manifestants souhaitaient déposer un mémorandum au siège de l’Union africaine. Ce que la Police a refusé.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "RDC : Des opposants interpellés"

Laisser un commentaire