RDC : Quatre morts dans des violences à Beni

Ads

Partagez!

Quatre manifestants ont été tués lundi dans les émeutes contre l’ONU dans l’est du pays.

Au moins quatre manifestants ont été tués lundi dans les émeutes anti-ONU à Beni, dans l’est de la république démocratique du Congo (RDC), rapporte l’AFP. «Il y a eu quatre morts dans la journée. Pour le soir, o, m’a dit qu’il y avait un décès supplémentaire. Je n’ai pas encore vu le corps», a déclaré le procureur militaire Kumbu Ngoma.

Selon ce dernier, le bilan fait également état de 13 blessés : dix civils blessés et trois militaires congolais. Des «enquêtes» vont déterminer l’origine des tirs : «On ne sait pas dire» qui a tiré, selon le procureur militaire.

La Mission des Nations unies au Congo (MONUSCO) a affirmé que des Casques bleus ont procédé à des «tirs de sommation en l’air», mais qu’«aucun n’a été dirigé vers les manifestants». Les forces de maintien de l’ordre ont également procédé à des tirs, d’après un correspondant de l’AFP sur place.

Des manifestants ont envahi et incendié un camp de la MONUSCO, pour dénoncer, selon eux, un nouveau massacre de civils et l’inaction des Casques bleus. Les autorités congolaises ont annoncé des opérations conjointes avec l’ONU à Beni «afin d’assurer la paix et la sécurité à la population civile».