RDC : Un sursaut patriotique s’impose pour les derniers honneurs à Etienne Tshisekedi

Etienne Tshisekedi Wa Mulumba

Annonces

Partagez!

L’heure est à la déception pour les plus optimistes. Ils avaient trouvé un regain d’espoir du retour au pays de la dépouille du leader maximo le vendredi 12 mai dernier. Ce rendez-vous, quoique très attendu, hélas, vient d’être manqué. Motif : L’UDPS a reporté sine die tout le spicilège de programmes initialement fixés pour ses obsèques.

Les émouvantes divergences qui l’opposaient au pouvoir de Kinshasa sur bien des détails ont fini par pousser la famille politico-biologique du Sphinx de Limeté à désister. Ils ne de ramèneront pas son corps dans sa chère patrie : la RDC. Le lieu de l’inhumation à la permanence du parti a été interdit par le gouverneur de la ville, André Kimbuta. Kinshasa a poliment refusé l’exposition au Palais du Peuple, de la dépouille d’Etienne Tshisekedi.

A en croire la dernière communication de sa formation politique, la dépouille d’Etienne Tshisekedi wa Mulumba doit attendre toujours et son rapatriement et ses funérailles au Congo Kinshasa. Cela, pour éviter que ce « Mort » n’en cause d’autres. En lieu et place de faire un sursaut patriotique pour rendre des ultimes et radieux adieux à l’un des dignes fils de la République, les politiciens congolais, une fois de plus, ont eu à s’illustrer comme des experts de l’art de la division.

Notons que c’est la deuxième fois qu’un report des obsèques du leader maximo est prononcé. La première a eu lieu suite à un couac quant à son enterrement au Mausolée construit par l’Hôtel de Ville de Kinshasa. Même si la famille était plutôt partante, le parti a connu une impasse avec sa base.

Un mois après, un deuxième report des funérailles vient de s’enregistrer. Cette fois, l’UDPS a voulu enterrer Etienne Tshisekedi au siège du parti à Limeté 10ème rue après une exposition au Palais du Peuple. Ni l’Hôtel de Ville, ni le Parlement n’ont été clément. Ces deux refus sont politiquement corrects ou incorrects. Entre-temps, la tension n’a de cesse de monter entre l’UDPS/Rassemblement et la mouvance.

Toutefois, des voix s’accordent, à présent, pour interpeller l’UDPS et le pouvoir, au nom de la responsabilité politique et même eu égard aux coutumes Bantous, il leur faut faire un sursaut patriotique pour donner les derniers honneurs à Etienne Tshisekedi.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

William Tambwe
William Tambwe, chroniqueur et éditorialiste pour Africtelegraph.

Be the first to comment on "RDC : Un sursaut patriotique s’impose pour les derniers honneurs à Etienne Tshisekedi"

Laisser un commentaire