Rdc : Un virement suspect de 7,5 millions de dollars à la Banque centrale du Congo

Un virement suspect à la BCCUn virement suspect à la BCC

Ads

Partagez!

La Banque centrale du Congo aurait effectué un virement de 7,5 millions de dollars américains à une société détenue par des proches du président Joseph Kabila en mai 2016.

En République démocratique du Congo, une enquête est menée sur un virement suspect de la Banque centrale du Congo. Selon un document que s’est procuré Jeune Afrique, un relevé bancaire de cinq pages détaille les mouvements sur l’un des comptes de Sud Oil, une discrète société pétrolière congolaise détenue par des proches du président Joseph Kabila.

En date du 16 mai 2016, un montant de 7,5 millions de dollars apparaît sur le relevé de la Banque centrale du Congo. Un virement reçu qui ne s’explique pas du tout. Jeune Afrique qui a révélé l’existence de cette somme d’argent, est déjà sur la piste dans son enquête pour savoir exactement qui a bénéficié de ces fonds. Attendu que financer ou subventionner des sociétés privées ne figure pas dans les attributions de cette institution publique.

LIRE AUSSI  RDC : Après la répression, Kabila s’exprime et interprète la bible

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

William Tambwe
William Tambwe, chroniqueur et éditorialiste pour Africtelegraph.

Be the first to comment on "Rdc : Un virement suspect de 7,5 millions de dollars à la Banque centrale du Congo"

Laisser un commentaire