RDC : Une policière interpellée à Goma pour avoir tué un manifestant

Annonces

Partagez!

La policière a été arrêtée pour avoir tiré à bout portant sur un jeune qui est décédé mardi lors d’un rassemblement contre l’insécurité dans l’est du pays.

Une policière a été interpellée en République démocratique du Congo (RDC) pour avoir tiré à bout portant sur un manifestant lors d’un rassemblement mardi contre l’insécurité à Goma, dans l’est du pays. Le manifestant, un adolescent de 14 ans, est décédé.

«Je viens d’arrêter le policier qui a tiré à bout portant sur ce jeune. C’est une policière. Nous venons de la remettre entre les mains des autorités compétentes», a déclaré à l’AFP le commandant de police, Jean-Baptiste Bukili.

Les photos de la victime, étendue sur le dos, son tee-shirt blanc ensanglanté, et de la policière arrêtée par un homme en tenue militaire, ont provoqué de vives réactions jusqu’au sein du gouvernement. 

«Dans n’importe quelle situation, on ne peut justifier le fait qu’un agent de l’ordre tire sur un élève. La justice doit se saisir du cas du policier qui vient de tirer à bout portant sur un élève à Goma», a écrit le ministre de la Jeunesse, Billy Kambale, sur son compte Twitter.

La ville de Goma est confrontée à l’insécurité depuis le début de l’année 2019. En juillet dernier, les populations ont dressé des barricades sur les routes pour dénoncer le meurtre de quatre personnes, dont un adolescent et un enfant. Une action visant à crier leur ras-le-bol face à l’inaction du gouvernement.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Laisser un commentaire