RDC : Une quinzaine de jeunes garçons violés par un faux pasteur

Ads

Partagez!

Au moins 14 garçons ont été violés par un homme qui se faisait passer pour un pasteur dans l’est du pays, rapporte la fondation du Dr Mukwege.

Au moins 14 jeunes garçons ont été violés par un faux pasteur à Bukavu, dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), a dénoncé mardi la Fondation Panzi du célèbre Dr Denis Mukwege, prix Nobel de la paix en 2018. Les victimes ont entre 8 et 15 ans. Elles sont prises en charge à l’hôpital général de référence de Panzi depuis le 26 avril dernier, indique la Fondation sur son site Internet.

Les  jeunes garçons sont arrivés dans cet hôpital dans «un état de souffrance [et] de stress psychique», apprend-on. «En cours de traitement, les enfants avouent avoir été plusieurs fois violés» par le suspect «qui achetait leur silence contre des petits cadeaux pendant plusieurs semaines», rapporte la Fondation.

Le faux pasteur est un homme d’une trentaine d’années. Il a été arrêté le 28 avril dernier et transféré au parquet le 2 mai, a déclaré à l’AFP Julien Namegabe, membre de la société civile locale. La branche juridique de la Fondation, qui soigne habituellement les femmes violées, «assiste les victimes et suivra le dossier jusqu’à ce que justice soit faite».

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "RDC : Une quinzaine de jeunes garçons violés par un faux pasteur"

Laisser un commentaire