RDC : Violents affrontements entre Bantous et Pygmées à l’Est

affrontement rdc

Ads

Partagez!

Huit personnes tuées. c’est le bilan de sanglants affrontements qui ont opposé Bantous et Pygmées dans la nuit de mercredi à jeudi dans une localité du sud-est de la RDC.

Il ne se passe pas un jour sans que les morts succèdent à d’autres morts en République de la Démocratique du Congo. C’est notamment lors de violents combats entre Bantous et Pygmées qui occasionné morts d’hommes. « Huit personnes ont tuées par des flèches ou décapitées à Nyunzu », a déclaré un secouriste de la Croix-rouge sous couvert de l’anonymat.

Avant d’affirmer avoir participé à l’enterrement organisé par les autorités locales.

A en croire certains témoins, il y aurait reprise des hostilités entre les Pygmées et des Bantous depuis le 3 septembre près de la cité de Nyunzu, dans la nouvelle province de Tanganyika (sud-est).

Entretemps, le gouverneur de la province de Tanganyika, Ngoy Kitanga, a seulement confirmé les affrontements meurtriers sans en donner le bilan. Avant d’indiquer qu’il travaillait au rétablissement de la pais entre les communautés Luba et les Twa.

220 Pygmées ont trouvé refuge dans la résidence de l’administrateur du territoire de Nyunzu, Pierre Kalala, a-t-on appris.

Depuis 2013, le nord du Katanga (région grande comme l’Espagne et morcelée en 2015 en quatre provinces dont le Tanganyika) est en proie à de nombreux affrontements entre Bantous de l’ethnie luba et Pygmées de l’ethnie twa. Lesquels affrontements ont entraîné un cycle de tueries, pillages, incendies de villages et déplacements de population.

Souhaitant voir ce conflit connaitre son épilogue, la justice congolaise a ouvert en août 2015 un procès contre 32 Bantous et Pygmées accusés de crimes contre l’humanité et de génocide. Mais un procès qui s’était déroulé en l’absence de nombreux principaux acteurs.

Une situation récusée par des nombreux observateurs notamment certaines instances internationales qui ont du demander à la justice congolaise la réouverture des débats sur ce dossier.

Notons que cette décision fait suite à ce que le Bureau conjoint des Nations unies aux droits de l’Homme en RDC (BCNUDH) a du exprimer sa préoccupation sur « la disproportion entre les chefs d’accusation et la manière dont l’instruction était menée, nous souligne-t-on.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "RDC : Violents affrontements entre Bantous et Pygmées à l’Est"

Laisser un commentaire