RDC : La refonte du fichier électoral en marche

Joseph Kabila et le fichier électoral

Annonces

Partagez!

Le bal des inscriptions sur le fichier électoral a été ouvert par le président Joseph Kabila qui, après son inscription, a obtenu sa carte d’électeur le 28 mai à Kinshasa.

A un an des élections générales en République démocratique du Congo (RDC), les inscriptions sur les listes électorales ont démarré. Dimanche dernier, c’est le chef de l’Etat, Joseph Kabila qui a montré l’exemple en toute humilité en s’identifiant au centre électoral de l’institut de la Gombe devant l’agent de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni).

Après le prélèvement de ses empruntes et une prise de photo, le président Joseph Kabila est reparti de ce centre en possession de sa carte électorale. Un devoir de citoyen salué par de nombreux Congolais. Il a profité de cette occasion pour appeler ses compatriotes à s’inscrire massivement sur les listes électorales.

Le même appel a été également lancé par l’opposition, même si celle-ci à des doutes sur la crédibilité du processus électoral.

Pour emmener les électeurs à s’inscrire massivement sur les listes, le gouvernement a émis des conditions. Les populations sont ainsi obligées de s’inscrire d’abord sur les listes électorales avant de se faire établir une carte nationale d’identité.

Pour Augustin Kabouya, porte-parole de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), l’alternance politique ne peut se passer que par les urnes. Raison pour laquelle il demande aux congolais de s’inscrire sur les listes électorales pour avoir une carte d’électeur qui permettra plus tard de faire son choix.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Destin Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Laisser un commentaire