Recep Tayyip Erdogan : « Nous allons ouvrir les frontières pour les migrants qui veulent venir en Europe »

Recep Tayyip ErdoganRecep Tayyip Erdogan

Ads

Partagez!

Les migrants font toujours peur aux pays Européens. Plusieurs n’ont pas jusqu’ici, les moyens pour freiner ce réseau des migrants. Pour sa part, le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a menacé vendredi d’ouvrir les frontières. Selon lui, c’est pour laisser passer les migrants qui veulent se rendre en Europe.

S’il y a bien un mal en Europe, c’est le phénomène des migrants qui hantent le sommeil de plusieurs pays Européens. Ils ne savent plus quelle solution trouver pour arrêter ce mal. Ils ont toujours cherché les moyens pour arrêter le phénomène des migrants. Le parlement européen a bien voté pour demander le gel des négociations.

« Lorsque 50.000 migrants se sont amassés au poste-frontière de Kapikule (à la frontière turco-bulgare), vous avez crié à l’aide. Vous avez commencé à vous demander: +Que ferons-nous si la Turquie ouvre ses frontières ?+ », a déclaré M. Erdogan.

Le président Turc poursuit ses explications, en soutenant avec un ton amer : « Ecoutez-moi bien. Si vous allez plus loin, ces frontières s’ouvriront, mettez-vous ça dans la tête ». Il l’a dit à Istanbul. Pas plus tard qu’hier, les eurodéputés ont exigé un « gel temporaire » de négociations avec la Turquie.

Le vote de ce texte survient dans un contexte de fortes tensions entre la Turquie et l’UE, dont les relations, déjà difficiles, se sont dégradées après la tentative de putsch, qui a été suivie de purges d’une ampleur inédite qui ont notamment visé des opposants politiques kurdes et des médias critiques.

En tout cas, les jeunes africains continuent de rallier l’Europe et ils passent par les frontières. Souvent, ils peuvent perdre leur vie.

Aujourd’hui, les paroles du président Turc inquiètent à plus d’un titre. Mieux, certains Etats Européens s’interrogent aussi sur la décision du président Turc. C’est une décision qui peut porter atteinte à l’Europe.

2,7 millions de réfugiés syriens sur le sol turc. Le régime turc ne renonce à appliquer l’accord sur les migrants signé en mars avec l’UE et cesse de bloquer les flux de réfugiés qui tentent d’atteindre l’Europe. Les migrants : c’est un cas pour l’Europe.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Recep Tayyip Erdogan : « Nous allons ouvrir les frontières pour les migrants qui veulent venir en Europe »"

Laisser un commentaire