Règlements techniques de la CEDEAO : Absence de coordination

Le-logo-de-la-CEDEAOLe-logo-de-la-CEDEAO

Annonces

Partagez!

Des experts se sont réunis à Dakar, aujourd’hui pour se pencher sur les règlements techniques de la CEDEAO. Le secrétaire général du ministère du Développement industriel et de la Petite et Moyenne industrie, Adama Baye Racine Ndiaye, a dénoncé vigoureusement l’absence de coordination entre les organismes de surveillance du marché dans l’espace CEDEAO, la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest.

Concernant les réglements techniques de la CEDEAO, il est toujours non que les acteurs se communiquent pour qu’il y’ait une bonne harmonisation. Malheureusement, les acteurs ne se parlent pas ; une situation qui amène une mauvaise cordination. »Les organismes de surveillance du marché ne disposent pas d’un cadre d’échanges d’informations rapides entre eux pour le traitement des cas de non-conformité », a soutenu monsieur Adama Baye Racine Ndiaye, le secrétaire général du ministère du développement industriel. Pour monsieur Boye, la pratique actuelle dans la surveillance du marché dans l’espace CEDEAO a d’autant plus besoin d’être améliorée que l’harmonisation des règlements techniques de la CEDEAO participe à la réalisation de l’intégration africaine. « La la mise en œuvre des règlements techniques au niveau de la CEDEAO incombe aux structures nationales en charge des contrôles officiels » dit-il.

Une région africaine tournée vers l’extérieur

De son côté, le représentant résident de l’Organisation des Nations unies pour le développement industriel (ONUDI), Christophe Yvetot, se plaint. Malgré l’existence d’un « grand potentiel » de création d’emplois, » la région africaine reste très tournée vers l’extérieur » explique t-il. En dépit de la circulation des produits dans toute la sous-région, « il est important pour son développement de dépasser des marchés qui sont « parfois un peu cloisonnés pour parvenir à une libre circulation des produits et augmenter le commerce intra-régional » tient-il à préciser.

« Donc, si on met en place l’harmonisation des réglementations techniques des produits, il y aura comme une sorte de visa qui leur permettra de circuler dans toute la région sans entrave », a estimé Yvetot. Compte tenu de tout cela, il est d’avis qu’il faut « placer beaucoup d’attention sur la délivrance des visas et faire en sorte que ce soit les normes et les réglementations techniques les plus exigeantes qui soient mises en place pour la protection des consommateurs ».

LIRE AUSSI Monnaie unique de la CEDEAO : Les gouverneurs des banques centrales se sont rencontrés à Abuja

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Be the first to comment on "Règlements techniques de la CEDEAO : Absence de coordination"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*