Sénégal : A la découverte d’un paysan sans engrais !

Annonces

Partagez!

Malgré les efforts du gouvernement sénégalais, les engrais constituent un levier crucial pour les agriculteurs.

Amadou Kâ est un agriculteur qui vit dans le village de Thieatt keur Gallo ; précisément dans l’arrondissement de Mbirkilane (département de Kaffrine). Nous l’avons  rencontré courant ce mois de juin . Âgé de soixante-quinze ans, il témoigne avec douleur la souffrance dont il fait l’objet. Il déclare : « j’ai un champ disponible et je n’ai pas eu de problèmes avec les semences ». Son seul souci, nous raconte-t-il, est le manque d’engrais. « Quand on cultive, l’engrais est obligatoire. Le paysan Amadou Kâ cultive du riz, de l’arachide, du mil pour nourrir sa famille. A l’en croire, pour une bonne récolte, le paysan a besoin d’engrais ; sans cela confie notre interlocuteur, leur récolte serait un blocage. Dans ses explications avec nous, Amadou Kâ constate que ce fait entrave la bonne marche de leur récolte. Pour assurer leur bon fleurissement ou leur fructification, il est généralement nécessaire d’apporter de l’engrais aux plantes que l’on cultive. Les engrais sont des substances destinées à apporter aux plantes des compléments, d’éléments nutritifs, de façon à améliorer leur croissance et augmenter le rendement et la qualité des cultures. Généralement, les engrais sont incorporés, au sol, mais ils peuvent aussi être apportés par l’eau d’irrigation.

Exode Rural des paysans

Par défaut d’engrais, les paysans adultes ou jeunes quittent la campagne pour venir en ville. « Nos enfants ont quitté le monde rural pour s’installer dans la capitale sénégalaise. « Après les récoltes, ils sont obligés de venir à Dakar pour travailler. « Le sable est fertile » renchérit Amadou Kâ. L’exode rural  est le mouvement d’une population qui quitte la campagne pour aller s’installer en ville. L’exode rural a lieu lorsque le travail agricole (ou artisanal) ou la nourriture sont insuffisants pour faire vivre les habitants des campagnes. C’est un mouvement de longue durée.

Des difficultés pour vivre

La difficulté de trouver des moyens de vivre à la campagne peut avoir différentes causes :une succession de mauvaises récoltes peut chasser les habitants vers les villes où ils espèrent trouver du secours. ; mais aussi, une nouvelle organisation du travail agricole peut réduire les besoins en main-d’œuvre (par exemple une machine agricole conduite par une seule personne fait le travail de plusieurs travailleurs qui deviennent alors inutiles ; c’est ce qui s’est passé en France à partir des années 1960 .

LIRE AUSSI Journée Mondiale de l’environnement : Abdou Karim Sall lance un cri de détresse !

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote Gaye
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Laisser un commentaire