Sénégal : Après le drame de Beyrouth, le gouvernement veut déplacer 2700 tonnes de nitrate d’ammonium stockées au port de Dakar

Ads

Partagez!

Les autorités veulent acheminer ce stock vers le Mali, sa destination finale, pour éviter la catastrophe survenue au Liban.

Le gouvernement sénégalais a annoncé jeudi que 2700 tonnes de nitrate d’ammonium sont entreposées dans une zone de transit du port autonome de Dakar, dans la capitale. Soit pratiquement l’équivalent de celle à l’origine de la double explosion meurtrière de Beyrouth le 4 août dernier.

Le produit chimique fait partie d’un lot de 3.050 tonnes de nitrate d’ammonium destiné au Mali voisin, selon les autorités. «Sur ce tonnage, 350 ont déjà été évacuées vers le Mali», a déclaré la direction du port dans un communiqué. Le propriétaire a été «mis en demeure» pour l’enlèvement de sa cargaison, précise le document.

Il sera toutefois difficile de déplacer la cargaison au Mali car, les frontières de ce pays sont fermées depuis le coup d’Etat militaire qui a renversé le président Ibrahim Boubacar Keita. La double explosion de Beyrouth au Liban a fait 181 morts et plus de 6500 blessés. La direction du port de Dakar affirme avoir «pris toutes les dispositions nécessaires pour être en règle en vue d’éviter de telles catastrophes».

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Sénégal : Après le drame de Beyrouth, le gouvernement veut déplacer 2700 tonnes de nitrate d’ammonium stockées au port de Dakar"

Laisser un commentaire