Sénégal : Détournement de 30 millions à l’Assemblée Nationale

détournement à l'Assemblée nationale du Sénégal

Annonces

Partagez!

L’Assemblée nationale constitue un danger au Sénégal. Elle est une pagaille. La révélation est faite par Me El Hadji Diouf, député et avocat à la cour.


« Tous les jours, il y a détournement de biens publics à l’Assemblée nationale. Il y a plus de 200 véhicules à l’Assemblée nationale. Les 150 véhicules des députés et le personnel, des secrétaires généraux, les directeurs de cabinet, les services de la gendarmerie.

Chaque véhicule, après chaque vidange est facturé à 150.000 fcfa, alors que la vidange est à 40.000 au maximum. Donc, il y’a surfacturation de 150.000 par véhicule » explique Me El Hadji Diouf.

Pour l’avocat à la cour, cela fait un détournement de 30 millions chaque mois et 420 millions annuellement à l’Assemblée nationale. Il a fait comprendre que « les députés dansent et applaudissent ».

Selon lui, la 12 ème législature est la plus nulle de l’histoire du Sénégal. « Dans les bureaux de l’Assemblée nationale, il n’y a aucun membre de l’opposition qui a une seule commission » dit-il. En tout cas, les députés du bureau perçoivent mensuellement deux millions, 1000 litres de gazoil, deux véhicules de fonction.

Outre cela, les députés simples gagnent 1 million 300 mille francs CFA avec 350 litres de gazoil.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote Gaye
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Laisser un commentaire