Sénégal: La tension monte à deux mois de la présidentielle 2019

Ads

Partagez!

Moins de deux mois de la présidentielle du 24 Février 2019, la tension monte au Sénégal. L’opposant Malick Gakou  blessé par les forces de l’ordre.

L’opposant sénégalais Malick Gakou a été blessé par les forces de l’ordre. La tension est montée d’un cran en voulant dénoncer une liste sur laquelle figurait  la mandataire de la coalition Benno Bock Yakar et Aminata Touré 

C’est en cherchant à s’opposer à un fait anticonstitutionnel qu’il y a eu une altercation avec les forces de l’ordre. Malick Gakou a fait constater qu’il a été blessé pour sauver son pays au moment du dépôt de sa candidature au Conseil constitutionnel.

Et pourtant, il dit avoir été sollicité par les forces de l’ordre à 6h du matin pour revenir dans les locaux du Conseil constitutionnel.  J’ai respecté tous les critères, a-t-il insisté.

Pour Malick Gakou, il y a eu une incohérence lorsque Macky Sall et son régime soutiennent le parrainage et les règlements iniques. Lorsqu’une personne parraine Malick Gakou et Macky  Sall, l’on doit valider le premier qui a déposé son dossier.

RECHERCHER :HOMEPOLITIQUE

LIRE AUSSI  Organisation de l’élection Présidentielle au Sénégal : L’Opposition hausse le ton !

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote Gaye
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Laisser un commentaire