Sénégal : Le Port de Dakar sous la menace de nitrates d’ammonium

Ads

Partagez!

Plus de peur actuellement au Môle 3 du Port autonome de Dakar où est stocké 3.050 tonnes de nitrate d’ammonium, produit chimique utilisé comme engrais qui entre également dans la fabrication d’explosif.

Exposé à l’air-libre depuis le 27 juillet dernier, sur les terres sénégalaises, ce produit très dangereux serait à l’origine de la double explosion au Port de Beyrouth, au Liban, avec 177 morts et 6 500 blessés. Aucun port où est stocké ce produit n’est à l’abri d’une catastrophe.

Cette cargaison qui doit être « acheminée au Mali », selon Abdou, un manutentionnaire qui officie au Môle 3 depuis des années, n’est pas posée directement au sol mais sur des palettes, a tenté de rassure les autorités portuaires. 

Depuis des semaines, on aperçoit des sacs couverts de bâches. On ne sait pas trop sur l’évacuation de ce produit dangereux suspendue à un agrément du ministère de l’Environnement. Le Haut commandant du Port de Dakar, Ibrahima Badji a déclaré que 350 tonnes ont été évacuées.

Le nitrate d’ammonium « est très explosif quand il est mélangé au Trinitrotoluène (Tnt) ou quand il est stocké dans un voisinage d’une source de chaleur. Un produit aussi dangereux pour la santé et sécurité de l’homme, ne doit pas être stocké dans un endroit où travaillent plusieurs dizaines de personnes », a expliqué un des experts de sécurité et prévention incendie.

LIRE aussi!: Saisie de 1036 kg de cocaïne au Port de Dakar

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

William Tambwe
William Tambwe, chroniqueur et éditorialiste pour Africtelegraph.

Be the first to comment on "Sénégal : Le Port de Dakar sous la menace de nitrates d’ammonium"

Laisser un commentaire