Sénégal : le procureur requiert 8 mois de prison ferme contre le chanteur Thione Seck

Thione Seck

Annonces

Partagez!

L’ex-membre du mythique orchestre Baobab est mis en cause dans une histoire de faux billets qui remonte à 2015.

Le procureur a requis jeudi 2 ans de prison, dont huit mois ferme, contre le chanteur Thione Seck. L’ex-membre du légendaire orchestre Baobab est poursuivi pour «contrefaçon de signes monétaires», «tentative d’escroquerie» et «blanchiment de capitaux».

Ce que nie le chanteur. Ce dernier affirme être la victime d’une arnaque aux faux billets qui remonte à 2015. «Je n’ai jamais fabriqué de faux billets, et je ne sais pas comment on en fabrique. Je n’ai pas de machine de faux billets», a-t-il déclaré à la barre, avant de fondre en larmes.

L’affaire a été mise en délibéré pour le 23 mai prochain. Le tribunal correctionnel de Dakar devrait rendre son verdict ce jour-là. Âgé de 64 ans, Thione Seck a passé neuf mois en détention provisoire après son arrestation le 27 mai 2015.

Il est considéré comme l’une des plus belles voix du pays, avec plusieurs albums à son actif. Il est le père de Wally Seck, l’un des chanteurs les plus en vogue actuellement au Sénégal.

LIRE AUSSI France : un ex-candidat d’un jeu télévisé au cœur d’un vaste scandale sexuel

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Sénégal : le procureur requiert 8 mois de prison ferme contre le chanteur Thione Seck"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*