Sénégal : Retour sur l’assassinat de Fatouma Moctar Ndiaye !

Fatoumata Moctar Ndiaye et Samba Séckou Sow

Ads

Partagez!

Un fait dramatique a eu lieu au Sénégal. Fatoumata Moctar Ndiaye, cinquième vice-présidente au conseil économique et social a été assassinée, par son chauffeur Samba Sow.

Les faits ont eu lieu, samedi dernier. Le chauffeur Samba Sow devrait se marier le 26 novembre de ce mois-ci. Il avait pris l’engagement de soumettre 300.000 francs CFA à son épouse. N’ayant pas cette somme, elle sollicite sa patronne Fatouma Moctar Ndiaye. Cette dernière qui vient de perdre son mari, a dit au chauffeur de patienter qu’elle termine 40 jours. Mais, elle remet 50.000 francs à son chauffeur pour qu’il puisse se rendre à Touba afin d’assister à la cérémonie religieuse de Cheikh Ahmadou bamba.

Le chauffeur n’est pas parti. Il est revenu le samedi matin pour essayer de voler l’argent que la dame avait mis dans son armoire. La somme est évaluée à 800.000 FCFA. Surpris, il a planqué la dame avant de l’égorger. Le fils de la défunte, venu au secours, a lui aussi reçu deux coups.

Interpellé à la police, le chauffeur Samba Sow a reconnu les faits qui lui sont reprochés. Il a été déféré au parquet.

Le procureur Bassirou Guèye qui a rencontré la presse, a soutenu que le présumé ira en prison à vie. Reste à savoir ce que les juges vont décider.

Cette affaire a relancé le débat sur le retour de la peine de mort, fait rage dans la banlieue dakaroise.

En effet, à Pikine, après l’assassinat de Mme Fatoumata Moctar Ndiaye, nombre de citoyens, ne veulent entendre, comme décision, que le rétablissement de la peine de mort. Et le chef de l’Etat, Macky Sall, l’a appris à ses dépens. Alors qu’il présentait ses condoléances à la famille de la défunte, le chef de l’Etat avait annoncé : « Demain ou après-demain, en conseil des ministres, je vais revoir la politique judiciaire pour davantage protéger les populations en corsant les peines pour que toute personne qui tue son semblable reste en prison pour le reste de sa vie. Cela nous le ferons. Car il y a juste un mois, un taximan a été froidement abattu », dit-il.

Mais, dès que le chef de l’Etat avait attaqué ce point, le brouhaha s’empara de l’assistance qui répétait « rendi rek ». Mais, le chef de l’Etat n’a pas répondu à cette invite des populations. Il ne s’exprimera même pas sur ce débat qui prend de plus en plus d’ampleur.

Une nouvelle du meurtre de l’adolescent s’est répandue, encore hier. Comme une traînée de poudre dans un quartier, de Dakar. La route qui mène vers le centre Talibou Dabo est noire de monde. A notre arrivée, les discussions vont bon train. Chacun y allait de son petit commentaire sur l’horreur de la soirée. Il s’agit de la mort d’un jeune qui a été agressé.

Lire aussi : Sénégal : Une dame de la République tuée par son chauffeur

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Sénégal : Retour sur l’assassinat de Fatouma Moctar Ndiaye !"

Laisser un commentaire