Sénégal : Un élève d’une école coranique battu à mort

Ads

Partagez!

Fallou Diop est décédé dimanche soir après une «correction» administrée par le jeune homme chargé de surveiller les élèves en l’absence du maître coranique.

Un élève d’une école coranique a été battu à mort dimanche dernier dans un village du nord-ouest du Sénégal. Fallou Diop, âgé d’une dizaine d’années, est mort après avoir reçu «une correction» administrée par le jeune homme chargé de surveiller les élèves en l’absence du maître coranique.

Le «surveillant», à peine plus âgé que lui, lui reprochait de n’avoir pas assimilé ses leçons du jour. Selon les médias locaux, la victime avait été frappée violemment à coups de bâton, puis laissé pour mort pendant plusieurs heures avant que les secours n’arrivent.

Le «surveillant» et le responsable de l’école coranique ont été inculpés jeudi soir pour «meurtre», «mise en danger d’autrui» et «non assistance à personne en danger». Cette mort tragique a soulevé une vague d’indignation au Sénégal, pays majoritairement musulman qui compte des milliers d’écoles coraniques.

Selon des ONG, de nombreux enfants y sont victimes de mauvais traitements. Selon Human Rights Watch, une quinzaine de «talibés» soumis à des violences et des négligences sont morts au cours des deux dernières années.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Sénégal : Un élève d’une école coranique battu à mort"

Laisser un commentaire