Sénégal : Un maître d’une école coranique condamné pour avoir enchaîné des enfants

Ads

Partagez!

Cheikhouna Guèye a été reconnu coupable de mauvais traitements et condamné à deux ans de prison avec sursis.

Un maître d’une école coranique au Sénégal a été condamné pour avoir enchaîné des enfants. Cheikhouna Guèye, maître d’une «daara» à Louga, dans le nord-ouest du pays, a été reconnu coupable de mauvais traitements et condamné à deux ans de prison avec sursis.

Il avait été arrêté en novembre dernier avec les parents et l’artisan qui a fabriqué ces chaînes. Tout est parti de la publication sur les réseaux sociaux d’une photo montrant plusieurs enfants de la ville de Ndiagne avec des chaînes aux pieds. L’affaire a divisé l’opinion, dans un pays majoritairement musulman où des milliers d’enfants fréquentent des écoles coraniques.

Au Sénégal, enchaîner un talibé – élève ou disciple apprenant le Coran – est une pratique normale, selon les associations de familles religieuses qui soutiennent que tous les maîtres coraniques sont passés par là. Mais pour les associations de droits humains, cette pratique est une violation des droits de l’Homme.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Sénégal : Un maître d’une école coranique condamné pour avoir enchaîné des enfants"

Laisser un commentaire